BoéMap Boé

Le Boé est le secteur situé à l’extrême sud-est de la région de Gabu. La capitale officielle est (Madina de) Boé mais le centre administratif est Beli, le siège du plus haut fonctionnaire de Boé, l’«administrador».

Le Boé a une superficie de 3.287,8 km² (328.780 ha). La population est d’environ 12.000 habitants répartis dans 85 villages. Le secteur de Boé est donc très peu peuplé.

C’est une région extrêmement pauvre où plus de 90 % de la population vit avec moins d’1 € par jour. Il n’y a pas de famine mais durant certaines saisons, la population dépend de ce que la nature lui offre.

Infrastructure

L’infrastructure de Boé est défectueuse. A l’ouest et au nord, le Boé est délimité par le fleuve Corubal. La seule façon d’accéder au Boé est de prendre une barge au nord pour traverser le Corubal Cependant, la barge est souvent hors d’usage car le câble qui la maintient à la berge est cassé. Parfois, pendant la saison des pluies, le moteur n’est pas assez puissant pour traverser la fleuve et la barge doit rester à quai. La traversée du fleuve reste toutefois possible en pirogue. Au sud et à l’est, le Boé est délimité par la Guinée (Conakry). Il existe plusieurs passages frontaliers mais les chemins ne sont pas toujours accessibles. Ces voies servent surtout au transport de marchandises de contrebande. Pour les habitants de la capitale Bissau, le Boé est une région très lointaine. La plupart n’y ont encore jamais mis les pieds.

Climat

Le climat du Boé est le même que celui du reste de la Guinée Bissau, tropical humide de savane (Aw). La température se situe entre 30 et 33 °C en journée et entre 18 et 23 °C la nuit. Les précipitation sont très variables. De décembre à avril, il ne pleut presque pas. Les mois de juin à octobre, en revanche, sont très pluvieux.

Géographie

Géographiquement, le Boé est la pointe située à l’extrême nord-ouest du massif montagneux Fouta Djalon de Guinée (Conakry). Le paysage est recouvert de grands plateaux de savanes entrecoupés de petites vallées aux rivières peu profondes et aux rives souvent très pentues. Les berges et les vallées des rivières sont recouvertes de forêt tropicale. C’est dans cette forêt que l’on trouve la plus grande diversité de faune et flore. C’est également là que vivent les chimpanzés.